Le mot troubadour est un mot occitan signifiant « celui qui trouve ». Le philosophe Michel SERRE dit lui-même que le philosophe doit être un troubadour, sinon il n’a aucune utilité sociale. Voilà pourquoi, pour ma part, le sociologue et le troubadour vont si bien de concert.

Auteur, compositeur et interprète – Une bonne chanson donné avec l’âme du troubadour fait plus de bien pour les bonnes causes humanistes et pragmatiques que parfois de longs discours. Alors, il m’arrive de clôturer une conférence avec quelques chansons choisies, souvent l’une des miennes, comme celles-ci…

En regardant sur l’écran les corps épuisés aux yeux hagards s’échouer à Lampedusa, m’est revenu ce fabuleux poème de José Maria de Heredia « Les conquérants » où il évoque la fièvre des conquistadors des quinzième et seizième siècles, tentant de rejoindre les Amériques sur des mers difficiles. Le contraste m’a attrapé et j’ai écris, en miroir, un sonnet de même mouture. La juxtaposition m’est apparues tout à fait parlante, mais vous me direz… (extrait de l’album n° 3 « AuTyoPortrait »)

______________________________________

 

Le portrait du Troubadour « Tyo BAZZ » au service de projets, de sujets à défendre et à transmettre. J’aime cette posture singulière, toute en empathie et en résonance, tout à fait propice à partager davantage avec le cœur ce qui tombe sous le regard. (extrait de l’album n° 2 « Comme un chevalier troubadour »)

Voir le blog « le blues de tyo Bazz »

et le site « Tyobazz »